Chirurgie osseuse

Les comblements sous-sinusiens 

Ils sont indiqués dans les insuffisances osseuses des secteurs postérieurs. 

La séquence thérapeutique en règle est la suivante : mise en place des implants 6 mois après la greffe puis période habituelle d’ostéointégration de ceux-ci. Dans de rares cas, les implants peuvent être posés en même temps que le comblement, à condition que la hauteur osseuse résiduelle soit au moins égale à 5 mm, assurant ainsi la rétention primaire. 

Les greffes d’apposition 

Elles sont indiquées dans les insuffisances d’épaisseur des secteurs antérieurs ou latéraux.

Les contrôles précoces ont montré  

  • 173 résultats satisfaisants d’emblée sur 212 patients opérés en 10 ans;
  • 34 patients ont présenté sur le contrôle radiologique précoce une ou plusieurs zones lacunaires qu’il est simple de combler sous anesthésie locale à l’aide d’os autogène cryoconservé;
  • Enfin, chez 5 patients sur 212, la greffe a été un échec en raison de problèmes infectieux non maîtrisés.

Les contrôles radiologiques tardifs


Sur ces contrôles radiologiques tardifs, plusieurs éléments peuvent être notés :

  • L’absence de réaction inflammatoire de la muqueuse sinusienne traduisant ainsi la parfaite intégration de la greffe. Ceci est confirmé par la bonne tolérance clinique : nous n’avons jamais noté depuis 10 ans une quelconque perturbation de la physiologie sinusienne;
  • L’absence de résorption osseuse. Ceci est probablement lié à la mise en fonction de la greffe par les implants.


Nos vidéos sur les implants dentaires Prendre rendez-vous dès maintenant !


Nos spécialisations